Si une bonne table présente, parfois, un plat de viande savamment cuisiné, il est tout aussi fréquent, qu’un poisson vienne le remplacer comme plat de résistance. Les poissons, au-delà de leurs apports nutritionnels bénéfiques, offrent une variété de cuisine très vaste. Ils sont, aussi, d’une toute aussi grande diversité dans les espèces, dans leur chair, dans leur finesse et dans leurs tarifs. Un petit tour d’horizon est nécessaire pour sélectionner celui qui retiendra tous vos suffrages.

Un poisson pour les petits budgets

Pour des petits budgets, ou parce que vous n’avez rien d’exceptionnel à fêter mais souhaitez mettre régulièrement le poisson à votre menu, vous pourrez penser à des espèces dont le prix se situe généralement en dessous des 15 euros le kg. Parmi ceux-ci, on peut citer la traditionnelle sardine, crue ou cuite, le maquereau, le merluchon, le merlan, le tacaud, la vieille, le lieu noir, la carpe ou l’aile de raie. Simplement grillés, au beurre noir, aux câpres, farcis, en papillote, ils offrent une grande variété de présentation.

cta-livraison-fruits-de-mer-paris

Une gamme ouverte à toutes les bourses

Dans une gamme légèrement supérieure, tout en restant en dessous des 30 euros, vous trouverez des poissons à la chair déjà plus fine. Accompagnés d’un beurre blanc, d’une sauce au paprika ou encore tout simplement passés sur le grill avec quelques herbes aromatiques, la daurade grise, le saumon, le brochet, la truite, le merlu, le maigre ou encore le rouget barbet vous offriront un bon repas. Selon votre choix de préparation, une salade ou du riz viendra faire un très bon accompagnement.

Une cuisine recherchée

Pour un budget un peu plus haut, aux alentours de 30 à 40 euros du kg, découvrez l’omble chevalier à la crème de pleurote, la raie rôtie avec une vinaigrette aux framboises, le bar au beurre d’agrumes ou la longe d’espadon poêlée aux herbes. Autant de délicates saveurs qui réveilleront votre palais. Un vin blanc savamment choisi pourra encore relever ces arômes et vous permettre de les apprécier plus encore.

Et pour les grandes occasions

Enfin, le must en termes de poisson : une gamme dépassant les 40 euros du kg mais qui vous ravira les papilles. N’hésitez pas, pour recevoir ou pour votre plaisir, à cuisiner du saint-pierre, de la sole, de l’aiglefin, du lieu jaune, du turbot, de la lote ou bien du sandre. Une recette en sucré salé comme un turbot aux poires épatera et régalera vos convives de la même manière qu’un saint-pierre avec son risotto de crozets. Proposez un Riesling ou un cépage aligoté selon le type de poisson choisi. Votre poissonnier saura d’ailleurs vous conseiller sur ce point lors de l’achat.

Bien sûr, cette évaluation des prix est totalement théorique et approximative. En effet, n’oubliez pas que les prix de ces différents poissons peuvent varier, d’une pêche à l’autre, d’un poissonnier à l’autre, d’une saison à une autre et selon l’origine de chaque espèce. Vous pourrez, en outre, compter sur les connaissances des professionnels présents sur les surfaces de vente lorsque vous ferez vos emplettes.